- Bougies artisanales .::. Fonctionnement d'une bougie
Bougies artisanales
Créations de bougies
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Fonctionnement d'une bougie
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Bougies artisanales Index du Forum  .::. Les bases  .::. Références

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Chawna
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 129
Localisation: Paris, France
Féminin

Message Posté le : Mer 19 Mar - 15:15 (2008)    Sujet du message : Fonctionnement d'une bougie Répondre en citant

La mèche de la bougie pourrait grossièrement être comparée à une sorte de tuyau permettant d’alimenter la flamme en matière combustible.
En effet, dès que la mèche est allumée, la flamme fait fondre la cire se trouvant dans sa périphérie la plus proche. Après quelques secondes, une petite flaque de cire liquide se forme à la base de la mèche. 

Par capillarité, (c’est à dire du fait de l’espace très réduit entre chaque fibre composant la mèche), la cire fondue liquide est pompée au travers de la mèche. 
Au plus près de la flamme, sous l’effet de la chaleur, la cire va alors se transformer en gaz, libérant de l'hydrogène et, en se mélangeant à l’oxygène de l’air ambiant, s’enflammer.

Au moment ou la cire prend cette forme gazeuse, de longues chaînes insaturées de carbone sont formées. Ces chaînes de carbone sont de minuscules particules de suie. Ces particules de suie en brûlant, libèrent une lumière jaune très nettement visible au cœur de la flamme.
C’est ce rapport de proportion entre oxygène, température et ce que nous appellerons « gaz de cire » qui va alors déterminer la qualité de la combustion de la bougie.

S'il y a plus d'oxygène que de « gaz de cire » ou autant, les particules de suie seront complètement brûlées dans la flamme et la bougie aura une flamme régulière, stable produisant peu de fumées et fumerolles, libérant uniquement de la chaleur, de la lumière, de l'eau et de l'anhydride carbonique (plus communément appelé gaz carbonique, ce que nous rejetons lorsque nous respirons).

S'il n'y a pas assez d'oxygène ou trop de « gaz de cire » (quand le diamètre de la mèche est trop important, par exemple), les suies crées ne seront pas entièrement brûlées et la bougiedégagera des fumées et des résidus carbonés qui se déposeront sur la mèche produisant une sorte de champignon noir.

La conclusion est donc qu’il faut amener à la flamme une quantité de cire suffisante pour l’alimenter sans toutefois en apporter trop !

_________________
"No whos or whys
No one cries like a mother cries
For peace on Earth"
Extrait de la chanson "Peace on Earth" - U2


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mer 19 Mar - 15:15 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Yllen
Maître en la matière
Maître en la matière

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 366
Localisation: Hauts de Seine
Féminin

Message Posté le : Mer 19 Mar - 17:03 (2008)    Sujet du message : Fonctionnement d'une bougie Répondre en citant

C'est très intéressant de connaitre le pourquoi du comment, merci Chawna pour ces explications.
_________________
Yllen
Les photos de vos créations sont encore plus intéressantes si vous donnez quelques explications techniques sur les composants utilisés et votre manière de les réaliser.


Revenir en haut
              

TRANSALL


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 7
Localisation: ALSACE
Masculin

Message Posté le : Mer 26 Mar - 13:00 (2008)    Sujet du message : Fonctionnement d'une bougie Répondre en citant

Bonjour à tous,

Pour en rajouter à ce petit exposé et qui entraine un respect de la sécurité, c'est la température différente dans la flamme. Dans la zone de combustion, c'est à dire dans le jaune de la flamme nous avons 1200° alors que dans la zone orange juste au dessus de la mèche nous n'avons que 800°. Ne pas oublier non plus que la paraffine est un hydrocarbone donc très inflammable. La zone froide de la bougie se situe à la base de la mèche et est de 600°. Tout est en degré celsius bien sûr. 
Merci à Chawna pour ce petit cours sur la bougie.
_________________
En ce mois de Mars je suis en train de me préparer pour faire des bougies, j'achète tout ce qu'il faut et je commence. je me fais de la place à côté de mon atelier bois. Je me suis fait un classeur avec les textes de Bougies.infos


Revenir en haut
              

TRANSALL


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 7
Localisation: ALSACE
Masculin

Message Posté le : Mer 26 Mar - 13:10 (2008)    Sujet du message : Fonctionnement d'une bougie Répondre en citant

Chawna a écrit:
La mèche de la bougie pourrait grossièrement être comparée à une sorte de tuyau permettant d’alimenter la flamme en matière combustible. En effet, dès que la mèche est allumée, la flamme fait fondre la cire se trouvant dans sa périphérie la plus proche. Après quelques secondes, une petite flaque de cire liquide se forme à la base de la mèche. 

Par capillarité, (c’est à dire du fait de l’espace très réduit entre chaque fibre composant la mèche), la cire fondue liquide est pompée au travers de la mèche. 
Au plus près de la flamme, sous l’effet de la chaleur, la cire va alors se transformer en gaz, libérant de l'hydrogène et, en se mélangeant à l’oxygène de l’air ambiant, s’enflammer.

Au moment ou la cire prend cette forme gazeuse, de longues chaînes insaturées de carbone sont formées. Ces chaînes de carbone sont de minuscules particules de suie. Ces particules de suie en brûlant, libèrent une lumière jaune très nettement visible au cœur de la flamme.
C’est ce rapport de proportion entre oxygène, température et ce que nous appellerons « gaz de cire » qui va alors déterminer la qualité de la combustion de la bougie.

S'il y a plus d'oxygène que de « gaz de cire » ou autant, les particules de suie seront complètement brûlées dans la flamme et la bougie aura une flamme régulière, stable produisant peu de fumées et fumerolles, libérant uniquement de la chaleur, de la lumière, de l'eau et de l'anhydride carbonique (plus communément appelé gaz carbonique, ce que nous rejetons lorsque nous respirons).

S'il n'y a pas assez d'oxygène ou trop de « gaz de cire » (quand le diamètre de la mèche est trop important, par exemple), les suies crées ne seront pas entièrement brûlées et la bougiedégagera des fumées et des résidus carbonés qui se déposeront sur la mèche produisant une sorte de champignon noir.

La conclusion est donc qu’il faut amener à la flamme une quantité de cire suffisante pour l’alimenter sans toutefois en apporter trop !


Pour ceux qui veulent approfondir ce cours très intéressant de "comment brûle une bougie", ils peuvent se rendre sur le site de bougies info qui relate avec des termes d'école ce fonctionnement et si vous voulez encore aller plus loin, un pétrolier vous fait un cours de chimie en Anglais sur"how stuff works", mais en anglais!!!

Bonne journée et bonnes bougies.

TRANSALL.
_________________
En ce mois de Mars je suis en train de me préparer pour faire des bougies, j'achète tout ce qu'il faut et je commence. je me fais de la place à côté de mon atelier bois. Je me suis fait un classeur avec les textes de Bougies.infos


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 10:34 (2016)    Sujet du message : Fonctionnement d'une bougie

Revenir en haut
              

   Bougies artisanales Index du Forum .::. Références
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  
Retour en haut de la page

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.